Crocs niques ! — 19 décembre 2013

Il est tonique, ce livre. Et celle qui l’a écrit aussi, ça se sent. Elle a beaucoup d’humour, de distance et d’autodérision, aussi. Le but ? Dédramatiser l’entrée en sexagénie sans en édulcorer les côtés peu plaisants. On perçoit qu’elle a fait partie de ces femmes indépendantes que Mai 68 a révélées. Qu’elle s’est épanouie dans son travail et qu’aujourd’hui, elle n’a plus envie de faire des concessions. 60 ans ? C’est le temps du plaisir, des obligations auxquelles on n’est plus soumis, des choix que l’on peut faire. Comme le dit Thérèse Clerc, la maman des Babayagas de Montreuil, la vieillesse, ce n’est pas une maladie, non ?

Share

About Author

pierre

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 × 5 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>